Antivirus Kaspersky Avis 2022 : PAS pour tout le monde. Mais pourquoi donc ?

Information :
Nos avis

WizCase publie des avis rédigés par les experts de notre communauté et basés sur une évaluation indépendante et professionnelle des produits.

Propriété

Kape Technologies PLC, qui est la société mère de WizCase, est propriétaire de CyberGhost, ExpressVPN, ZenMate, Private Internet Access et Intego. Ces profuits peuvent être soumis à des évaluations sur notre site web.

Commissions de parrainage

WizCase peut percevoir une commission d'affiliation lorsqu'un achat est effectué en utilisant nos liens. Toutefois, cela n'a aucune influence sur le contenu des avis que nous publions ou sur les produits/services évalués par nos experts. Notre contenu peut intégrer des liens directs pour acheter des produits relevant de programmes d'affiliation.

Les normes d'évaluation

Les avis publiés sur Wizcase sont rédigés par des experts qui analysent les produits en suivant des critères stricts. Ces critères garantissent que chaque avis est basé sur un examen indépendant, professionnel et honnête, qui prend en compte les aspects techniques et les qualités du produit, ainsi que son rapport qualité prix. Les classements que nous publions peuvent également prendre en compte les commissions d’affiliés que nous touchons suite aux achats effectués en passant par les liens de notre site web.

6.6 Moyen
https://www.kaspersky.com/
Écrit par: Christopher Lefort

Vue d’ensemble d’Kaspersky Juin 2022

Kaspersky est un antivirus populaire, mais la réputation de la société a été gravement affectée ces dernières années en raison de ses liens présumés avec le gouvernement russe. J’ai toujours apprécié Kaspersky, qui offre une excellente protection contre les logiciels malveillants, et je me suis donc demandé si ces allégations étaient fondées.

Après avoir examiné attentivement les faits, je n’ai pu trouver aucune preuve valable pour étayer les rumeurs négatives. Je suis également rassuré par les initiatives prises par Kaspersky pour prouver qu’il est digne de confiance. L’entreprise a transféré toutes les données de ses clients en Suisse et permet désormais aux utilisateurs de désactiver la collecte de données. C’est à vous de décider en fin de compte mais je n’ai personnellement aucune inquiétude à ce sujet et je pense que le programme antivirus gratuit de Kaspersky est l’un des meilleurs du marché. Contrairement à ses concurrents, il ne limite pas les fonctions de sécurité importantes à un abonnement premium, de sorte que vous avez accès à une protection de premier ordre, et en temps réel, contre les virus et les ransomwares.

Je suis cependant moins impressionné par les formules payantes de Kaspersky, qui offrent un rapport qualité-prix inférieur à celui de ses concurrents Norton, TotalAV et McAfee (tous plus abordables et dotés de fonctionnalités plus performantes). Cependant, si vous n’avez besoin que d’une protection de base mais puissante contre les logiciels malveillants, la formule gratuite de Kaspersky reste une excellente option.

Essayez Kaspersky gratuitement dès aujourd’hui !

Vous êtes pressé ? Voici un résumé rapide

La sécurité - 8

Analyses antivirales – 8 types d’analyses pour les unités internes et externes

Kaspersky a détecté avec succès 99,7% des logiciels malveillants découverts au cours des 4 semaines de tests. Ces analyses n’ont relevé que 3 fichiers mal identifiés (fichiers fiables marqués comme dangereux), ce qui est bien inférieur à la moyenne du secteur. Les fichiers qui sont supprimés ou modifiés par Kaspersky sont conservés dans un format qui ne crée aucune menace pour le système, ce qui vous garantit une récupération des fichiers supprimés et identifiés à tort comme nuisibles.

Kaspersky propose 8 options d’analyse :

  • Analyse complète : Effectue une analyse complète de l’ensemble de l’appareil.
  • Analyse rapide : Vérifie rapidement les fichiers et les dossiers dans lesquels les fichiers infectés sont connus pour se cacher.
  • Analyse personnalisée : Analyse d’un dossier spécifique de votre choix
  • Analyse depuis le menu contextuel : Permet d’effectuer une recherche sur un disque dur ou un dossier distinct.
  • Analyse des disques amovibles : Recherche des menaces dans les dispositifs externes que vous connectez à votre ordinateur
  • Analyse en arrière-plan : Recherche de fichiers infectés lorsque vous verrouillez ou n’utilisez pas votre appareil.
  • Recherche de vulnérabilités : Recherche de vulnérabilités dans vos applications
  • Recherche de Rootkit : Permet de rechercher des zones cachées de votre ordinateur que des logiciels malveillants pourraient utiliser.

À moins que vous ne soyez un utilisateur avancé, vous n’aurez besoin que d’utiliser l’analyse complète et l’analyse rapide pour assurer la sécurité de vos appareils.

Capture d'écran de l'écran avec les résultats de l'analyse rapide de l'application de bureau Kaspersky Antivirus.
Une analyse rapide n’a pris que 2 minutes pour vérifier 2753 fichiers dans lesquels les logiciels malveillants sont connus pour se cacher.

Pour l’analyse complète, Kaspersky a mis 13 minutes et 20 secondes pour terminer et a analysé 222 812 fichiers. Bien qu’il semble avoir un impact minimal sur le système, j’ai remarqué que la vitesse d’analyse était plus lente que celle des autres solutions antivirus. Dans le même test, Norton 360 a analysé beaucoup plus rapidement 778 000 fichiers en seulement 12 minutes.

Bien que la vitesse d’analyse soit plus lente, j’ai constaté heureusement que Kaspersky est excellent si vous êtes un utilisateur avancé qui souhaite modifier et définir manuellement la profondeur de vos analyses. J’ai cherché dans les paramètres et j’ai découvert que vous pouvez apporter des modifications et définir les analyses selon vos préférences. Les options comprennent la détection par analyse de signature et par analyse heuristique, ainsi que l’analyse des fichiers par format ou par extension. Vous pouvez aussi analyser les paramètres système de votre appareil, une faiblesse pouvant affecter la sécurité globale de celui-ci.

Protection en temps réel – Détection efficace grâce à Kaspersky Security Network

La détection en temps réel de Kaspersky a bloqué 100 % des menaces lors des tests, un résultat impressionnant pour n’importe quel antivirus. Pour tester la protection en temps réel, mon équipe et moi avons configuré un ordinateur fonctionnant sous Windows 10 et avons accédé à des sites connus pour héberger des logiciels malveillants. Cette excellente protection en temps réel est incluse dans la version gratuite de Kaspersky Security Cloud, ce qui en fait l’un des meilleurs choix d’antivirus gratuits que vous puissiez trouver.

Le logiciel utilise l’infrastructure KSN (Kaspersky Security Network), qui détecte et arrête les menaces potentielles. Pour ce faire, des experts humains épaulés par de l’IA analysent les données des utilisateurs du monde entier à l’aide d’algorithmes scientifiques. Cependant, il est important de noter que Kaspersky collecte les données des utilisateurs par le biais de son service Security Network, ce qui accroît les problèmes de confidentialité. Heureusement, j’ai trouvé un moyen de désactiver la collecte de données afin que vous n’ayez pas à vous inquiéter pour vos données.

Tout au long des tests, j’ai remarqué que Kaspersky avait peu d’impact sur les performances du système. Il est normal qu’un logiciel antivirus ralentisse votre appareil, mais j’ai trouvé que la différence était minime. Pour tester cela, mon équipe et moi avons d’abord fait tourner notre machine avec l’antivirus désinstallé. Nous avons ensuite téléchargé plusieurs applications et copié des fichiers dans divers dossiers (locaux et réseau). J’ai effectué cette opération plusieurs fois avant de la relancer avec Kaspersky installé et actif.

Les résultats ont confirmé un ralentissement de 8,5 % par rapport à la normale, un résultat superbe – près de 3 fois moins que la moyenne du secteur, qui est de 23 %.

Protection contre les ransomwares – Taux de détection élevé grâce à System Watcher

Kaspersky propose son puissant outil anti-ransomware System Watcher dans tous ses produits, y compris dans la version gratuite de Kaspersky Security Cloud. Cela en fait l’un des meilleurs choix si vous recherchez un antivirus gratuit – la plupart des solutions gratuites comme Bitdefender et Panda Security réservent cette fonctionnalité aux utilisateurs premium.

Un ransomware est un fichier malveillant qui crypte et bloque l’accès à votre appareil jusqu’à ce que vous répondiez aux exigences de l’attaquant (souvent de l’argent). Une détection forte comme System Watcher réduit considérablement le risque de ransomware en détectant automatiquement les comportements suspects et en prenant des mesures en conséquence.

Capture d'écran de l'écran des paramètres de Kaspersky System Watcher qui vous permet de personnaliser la protection contre les ransomwares.
System Watcher vérifie en permanence que votre appareil ne contient pas d’applications non autorisées.

J’ai trouvé des paramètres supplémentaires qui me permettent de choisir un ensemble de combinaisons de touches sur mon clavier pour contourner les tentatives malveillantes d’écran de verrouillage. Il s’agit d’une astuce de ransomware couramment utilisée, j’ai donc apprécié le niveau supplémentaire de sécurité de l’appareil que cette fonctionnalité apporte.

Protection Cloud – Sécurité avancée au prix de la vie privée

Kaspersky’s Cloud Protection offre une excellente protection en temps réel grâce à l’infrastructure KSN. Il reçoit des cyberdonnées complexes des utilisateurs afin d’offrir le plus haut niveau de protection mais augmente les problèmes de confidentialité en raison de sa collecte globale et systématique des données des utilisateurs.

Capture d'écran de Kaspersky Desktop Cloud Protection montrant les statistiques du réseau de sécurité de Kaspersky.
KSN supprime chaque jour des millions d’objets suspects pour assurer la sécurité des utilisateurs.

Ceci dit, Kaspersky utilise les informations qu’il collecte pour aider à reconnaître de nouvelles menaces et à en faire bénéficier l’ensemble de ses utilisateurs. La puissante technologie anti-hameçonnage de Kaspersky est alimentée par les services Cloud de KSN. Elle a analysé avec succès tous mes e-mails à la recherche de liens de phishing et de liens malveillants, tout en fournissant des notifications lorsqu’elle a rencontré des messages suspects.

Pour m’assurer que les pratiques de Kaspersky en matière de collecte de données ne mettaient pas en péril ma sécurité personnelle, j’ai examiné de plus près le contrat d’utilisation de Kaspersky Security Network. J’ai découvert que le logiciel collecte des informations telles que les détails de votre appareil, les applications installées sur votre appareil et tous les sites Web que vous visitez.

Capture d'écran des options de bureau de Kaspersky pour désactiver la collecte de données personnelles.
L’acceptation de la déclaration KSN n’est pas obligatoire et le logiciel fonctionne normalement lorsqu’elle est désactivée.

Heureusement, il est facile de désactiver la collecte de données par Kaspersky. Si, comme moi, vous tenez à la protection de votre vie privée, vous pouvez désactiver cette option sur toutes les versions desktop et mobile. Pour la version desktop, cliquez sur le symbole de la roue dentée en bas à gauche et allez dans « Paramètres supplémentaires ». Sélectionnez ensuite « Outils de protection et de gestion supplémentaires » et refusez « Kaspersky Security Network ».

Lorsque vous téléchargez le logiciel sur votre mobile, il vous demande de cocher 4 cases. Si vous ne cochez pas les deux dernières, l’application vous permettra quand même de continuer sans accepter d’envoyer vos données.

Capture d'écran de l'application mobile Kaspersky Antivirus montrant l'écran de désactivation de la collecte de données dans le menu de bienvenue.
Les écrans de bienvenue d’iOS et d’Android vous donnent la possibilité de désactiver la collecte de données.

Les pratiques de Kaspersky en matière de collecte de données sont discutables, surtout depuis que le logiciel a été officiellement interdit aux États-Unis. J’ai appris que cette interdiction signifie que les agences et les contractants du gouvernement américain ne sont plus autorisés à utiliser ou à travailler avec Kaspersky, mais que les utilisateurs individuels et les entreprises peuvent toujours le faire. Malheureusement, cette mauvaise relation avec le gouvernement américain provient des liens présumés de Kaspersky avec le gouvernement russe et les agents du KGB.

Bien qu’il ne soit pas prouvé que ces affirmations soient vraies, vous pourriez envisager un autre antivirus de premier ordre comme Norton 360 si vous les trouvez toujours inquiétantes. Norton est un éditeur d’antivirus très respecté et digne de confiance dans le monde entier, dont l’histoire est sans tache.

Quarantaine et pare-feu – Protection intelligente sans configuration requise

Tout au long des tests, je n’ai eu aucun problème avec l’acceptation et le rejet des connexions par Kaspersky Firewall. J’ai cependant découvert que, par défaut, il ne m’informait pas des vulnérabilités du réseau et choisissait de faire la publicité du service VPN de Kaspersky à la place. Pour résoudre ce problème, j’ai dû empêcher Kaspersky Secure Connection (son VPN) de s’exécuter sur le système via le Gestionnaire des tâches. J’ai finalement dû désinstaller le logiciel, après avoir découvert à quel point le VPN était limité.

Une caractéristique particulière que je trouve unique à Kaspersky est que le pare-feu continue à fonctionner tant que le système d’exploitation n’est pas complètement éteint. Il constitue une couche de sécurité supplémentaire si des fichiers malveillants tentent d’affecter l’appareil alors que le système est en train de s’éteindre. Toute menace détectée est rapidement mise en quarantaine et convertie dans un format sécurisé, même s’il détecte des faux positifs.

Screenshot of Kaspersky desktop firewall settings that allow you to customize its rules and filters.
Les paramètres du pare-feu de Kaspersky m’ont permis de modifier les filtres pour mon réseau local et les règles relatives aux applications.

Le pare-feu est personnalisable et facile à utiliser, même si je pense que les options pourraient être mieux affichées. Contrairement à d’autres solutions antivirus, les pages permettant de configurer les règles relatives aux applications et aux paquets pour le pare-feu sont cachées en bas de page. Il me donne également la possibilité de personnaliser les ports et le trafic réseau.

Traits - 6

Kaspersky propose un large éventail de fonctionnalités, notamment un VPN, un gestionnaire de mots de passe et un contrôle parental. Malheureusement, il existe des restrictions importantes pour chaque fonctionnalité si vous utilisez le plan gratuit. Cela vous oblige essentiellement à passer à l’une des formules payantes.

Secure Connection VPN – alimenté par Hotspot Shield mais livré avec de nombreuses restrictions

Kaspersky propose une application VPN Secure Connection que vous devrez télécharger et installer séparément. Parmi toutes les fonctionnalités supplémentaires, le VPN intégré de Kaspersky est la plus grande déception. Bien qu’il soit alimenté par Hotspot Shield, un fournisseur de VPN fiable et performant, le VPN de Kaspersky ne vaut pas la peine de mettre à niveau votre pack antivirus. J’ai testé de nombreuses suites antivirus et je peux affirmer que les concurrents proposent des offres plus abordables avec un meilleur VPN inclus.

Capture d'écran de la version gratuite de Kaspersky Secure Connection
J’ai été déçu par l’absence de choix de serveur dans Kaspersky Secure Connection.

Secure Connection VPN offre une petite allocation quotidienne de 200MB, qui passe à 500MB si vous connectez votre compte Security Cloud – à peine suffisant pour la navigation web de base, même avec les 300MB supplémentaires.

D’après mon expérience, le VPN de Kaspersky est rapide mais choisit automatiquement un serveur pour vous. Vous n’avez donc aucun contrôle, même si vous avez payé l’abonnement premium à l’antivirus. Comparé au service VPN sans restriction de Norton 360 (qui est inclus dans son abonnement antivirus), le service restreint de Kaspersky n’en vaut pas la peine.

Gestionnaire de mots de passe – Stockez jusqu’à 15 mots de passe avec la version gratuite

Le gestionnaire de mots de passe de Kaspersky ne stocke pas seulement les mots de passe. Vous pouvez également stocker des cartes bancaires, des documents importants et des adresses. Ces données sont cryptées en toute sécurité et ne sont accessibles qu’avec votre mot de passe principal, dont vous avez besoin pour utiliser l’application.

J’ai trouvé le gestionnaire de mots de passe simple et facile à utiliser, mais la version gratuite est assez limitée. Vous ne pouvez utiliser que 15 mots de passe différents au maximum, ce qui n’est tout simplement pas suffisant pour l’utilisateur moyen.

Vous pouvez utiliser le gestionnaire de mots de passe comme une application distincte ou télécharger l’extension de navigateur (disponible pour Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Edge).

Capture d'écran de l'application Kaspersky Password Manager, avec la possibilité d'ajouter des mots de passe, des cartes bancaires, des adresses et des documents.
J’ai été heureux de voir que l’interface de Password Manager était similaire à celle de l’Anti-Virus.

Si vous passez à la version Premium, vous pouvez stocker un nombre illimité de mots de passe. Cependant, je ne pense pas que ce soit une raison suffisante pour passer à la version supérieure. Contrairement à Kaspersky, Norton propose un gestionnaire de mots de passe gratuit qui ne limite pas le nombre de mots de passe que vous pouvez avoir ! Vous pouvez même l’essayer en tant que produit séparé ou l’obtenir avec le pack antivirus tout-en-un de Norton 360.

Protection de la vie privée – Comprend des fonctions de protection de la webcam, de vérification du compte et de navigation privée.

Le plan Security Cloud et Internet Security de Kaspersky offre la protection de la webcam, qui vous permet de voir quand une application utilise votre caméra. J’ai également découvert qu’il est possible de bloquer temporairement l’accès à la caméra de toutes les applications, même celles qui sont fiables. Il s’agit d’une petite fonctionnalité, mais elle est utile et vous donne l’impression d’être plus en sécurité et moins surveillé lorsque vous utilisez votre ordinateur.

Capture d'écran des options de protection de la confidentialité de Kaspersky Desktop
La protection de la vie privée vous permet de bloquer la collecte de données d’un simple clic.

Dans le même onglet « Vie privée », j’ai trouvé une fonction appelée « Vérification du compte » qui vous permet d’entrer votre adresse électronique et de déterminer si vos données ont été compromises par des fuites. Elle vérifie également tous les comptes que vous utilisez lorsque vous vous connectez à des sites web, et vous tient au courant de toute nouvelle fuite. Bien que j’aie trouvé Account Check utile, les mêmes informations peuvent être trouvées gratuitement en ligne sans qu’il soit nécessaire d’utiliser un logiciel pour suivre chaque compte que vous utilisez.

Le dernier outil de protection de la vie privée est l’extension de navigateur, qui permet de protéger et de surveiller votre activité sur le Web. Ce plugin vous donne accès à un clavier virtuel, la possibilité de bloquer les publicités et d’arrêter toute collecte de données sur les sites Web que vous visitez.

Contrôle parental Safe Kids – Surveille l’activité des appareils et planifie le temps d’utilisation.

Ce logiciel de contrôle parental fait partie de la suite Kaspersky, mais il est également proposé en tant qu’application distincte. Pour qu’il fonctionne, vous devez installer Safe Kids sur les appareils du parent et de l’enfant. Une fois l’application installée, elle vous donne des conseils de psychologues pour enfants sur la façon de protéger ceux-ci en ligne. J’ai sincèrement pensé que c’était une fonctionnalité intéressante de Kaspersky, car elle m’a fait réaliser à quel point l’entreprise prend au sérieux la sécurité de ses jeunes utilisateurs.

Capture d'écran du profil individuel de Kaspersky Safe Kids.
Safe Kids protège vos enfants sur les ordinateurs et les appareils mobiles.

La version gratuite bloque les contenus Web suspects via Kaspersky Safe Browser et limite l’utilisation des applications ainsi que le temps d’écran. La version premium va un peu plus loin et vous permet de géolocaliser votre enfant, de surveiller son activité Facebook, de définir les alertes en temps réel et les paramètres des zones de sécurité (comme par exemple la maison). Elle n’est disponible que si vous achetez Kaspersky Total Security et Kaspersky Security Cloud Family.

Bien qu’il existe des alternatives payantes, je recommande vivement d’utiliser la version gratuite de Safe Kids. Elle vous permet d’utiliser des fonctions clés telles que le blocage des contenus Web suspects et la limitation des applications ou du temps d’écran sur l’appareil de votre enfant, ce qui rend inutile la mise à niveau vers la version payante.

Safe Money – Sécurisez vos paiements et configurez votre navigateur

Safe Money offre la possibilité d’accéder aux sites web dans un navigateur sécurisé, ce qui est idéal si vous effectuez souvent des paiements ou des opérations bancaires en ligne. Malheureusement, l’accès à cette fonctionnalité est limité aux packs Kaspersky Security Cloud Personal, Family et Total Security.

Capture d'écran de l'application Kaspersky Safe Money qui vous permet d'ajouter des sites Web pour une utilisation sécurisée.
J’ai pu ajouter mon compte PayPal à Safe Money, créant ainsi une couche de sécurité supplémentaire.

Safe Money est facile à mettre en place. Une fois que vous avez ajouté l’URL du site Web, ouvrez votre navigateur et visitez la page. L’écran ouvrira alors une nouvelle fenêtre et l’entourera d’une petit ligne verte pour montrer que votre connexion et la page sont sécurisées. Pour ce faire, il bloque les plugins et toute synchronisation au sein du navigateur, et propose également un clavier virtuel pour une protection supplémentaire.

Capture d'écran du navigateur protégé de Kaspersky Security Cloud avec une notification sécurisée.
Kaspersky vous avertit lorsque vous entrez dans le navigateur sécurisé, à côté de la petite fenêtre verte qui s’allume.

Une autre couche de protection lors de la navigation est la configuration du navigateur. Je l’ai trouvé en explorant le logiciel Kaspersky et il est idéal à utiliser avec Safe Money. Cet outil modifie automatiquement les paramètres de votre navigateur pour s’assurer qu’il n’est pas vulnérable et devrait être utilisé à chaque fois que votre navigateur est mis à jour.

L’accent étant mis sur la sécurité de la navigation, il n’est pas étonnant que Kaspersky soit l’une des trois seules marques d’antivirus officiellement certifiées pour la banque en ligne. Le certificat est délivré par MRG (Malware Research Group) Effitas, une société mondialement reconnue qui effectue des tests approfondis et impitoyables sur les logiciels antivirus. Cela garantit que seuls les meilleurs sont certifiés.

Stockage en nuage – Sauvegarde des données importantes sur Dropbox

La fonction de sauvegarde et de restauration vous permet de sauvegarder toutes les données ou certaines d’entre elles, que vous pouvez enregistrer sur un disque local ou via le cloud. Le choix par défaut de Kaspersky est Dropbox, qui nécessite la création d’un compte et offre 2 Go de stockage gratuit.

Bien que l’accès au stockage cloud soit utile, l’offre de Kaspersky est limitée par rapport à celle de ses concurrents. En revanche, Norton offre un minimum de 10 Go avec son plan 360 Standard, et jusqu’à 500 Go avec un abonnement Ultimate Plus.

File Shredder – Suppression permanente des fichiers sensibles

Lorsque vous supprimez un fichier normalement, il peut être rapidement récupéré par toute personne ayant accès à votre disque dur. File Shredder vous permet de choisir parmi plusieurs standards de processus de suppression basés sur des algorithmes qui suppriment définitivement les fichiers sensibles. Vous pouvez ainsi empêcher tout accès indésirable de la part de tiers.

Outils d’optimisation supplémentaires – Nettoyeur de données inutilisées, Nettoyeur de confidentialité, et plus encore.

Kaspersky propose une poignée de fonctions qui s’appuient sur des assistants logiciels pour nettoyer vos données :

  • Suppression des données non utilisées : Supprime les fichiers temporaires et inutilisés
  • Elimination des traces d’utilisation : Efface les traces de votre activité
  • Restauration du système d’exploitation : Suppression des traces d’objets malveillants dans le système

Je trouve que des outils comme ceux-ci sont souvent sous-évalués. Ils peuvent tous vous aider à maintenir un disque dur sain sans que les fichiers ou les applications inutilisés ne ralentissent votre système, ce qui pourrait augmenter la durée de vie de votre appareil.

Interface - 7

Kaspersky propose diverses applications sur Windows (8 ou supérieur), Mac (OS X 10.12 Sierra ou supérieur), Android (4.4 ou supérieur) et iOS (12 ou supérieur), offrant toutes une expérience stable qui vous permet de sécuriser rapidement votre appareil.

En ce qui concerne les publicités, la version gratuite comporte un gros bouton rouge qui sert de rappel pour la mise à niveau. En dehors de cela, je n’ai reçu aucune notification sur Windows, mobile ou Mac. Le seul moment où Kaspersky m’a poussé à acheter un plan premium a été lorsque j’ai essayé d’utiliser certaines fonctions verrouillées dans l’application.

Interface de bureau – gamme importante (et déroutante) d’applications pour Windows et Mac

J’ai trouvé le processus d’installation simple, tant sur Windows que sur Mac, le logiciel se configurant automatiquement en quelques minutes. La seule version qui requiert des données personnelles lors de l’installation est Kaspersky Security Cloud Free, qui vous oblige à créer un compte avant d’y accéder. À mon avis, c’est une exigence raisonnable pour un logiciel gratuit mais puissant.

J’ai testé plusieurs versions du logiciel de Kaspersky sur Windows et Mac. Toutes les versions ont des interfaces similaires mais offrent un nombre variable de fonctionnalités. Kaspersky Anti-Virus (la seule version qui n’est pas sur Mac), Kaspersky Internet Security, et Kaspersky Total Security font partie de la suite Kaspersky originale.

La nouvelle version se compose de Kaspersky Security Cloud Free, Kaspersky Security Cloud Personal et Kaspersky Security Cloud Family, offrant plus d’options lors de l’installation sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles.

Capture d'écran du bureau Kaspersky Security Cloud Free montrant les fonctionnalités verrouillées par rapport à une version premium.
J’ai remarqué que l’interface était presque la même dans toutes les variantes de Kaspersky.

En examinant les différents logiciels, je pense que Kaspersky doit clarifier ce qu’il offre. Cette sélection est trop confuse pour l’utilisateur moyen et pourrait être difficile à comprendre avec les similitudes évidentes entre eux. L’exception est la version gratuite de Kaspersky Security Cloud, qui se distingue par le fait qu’elle offre une protection gratuite sans avoir de variantes dont le nom et le prix prêtent à confusion. En outre, Kaspersky propose ses applications natives en français.

Applications mobiles – Sécurité décente pour Android mais protection de base pour iOS

Mon expérience a été fluide et rapide lorsque j’ai utilisé les applications mobiles de Kaspersky. Kaspersky Security Cloud est proposé gratuitement sur Android et iOS, ou associé à l’un des abonnements payants de Kaspersky. Le processus d’installation a été simple sur les deux systèmes d’exploitation, bien qu’il manque &agra