VPN sans journaux : La VÉRITÉ et pourquoi il est important que VOUS la connaissiez

Published by Brittany Hall on septembre 21, 2018

Si vous utilisez un VPN, la dernière chose que vous souhaitez est qu’une agence gouvernementale mette la main sur vos journaux en ligne. Et c’est exactement ce qui peut arriver si vous utilisez un VPN qui conserve des journaux.


Imaginez ce scénario : vous visitez un site Web, que ce soit un site de divertissement pour adultes, un site Web de torrents ou des pages figurant sur une liste de surveillance gouvernementale, et vous devenez instantanément suspect même si vous n’avez rien fait de mal.

Tout ce que la police aurait à faire serait de demander à votre FAI (fournisseur de services Internet) à quel client appartient l’adresse IP, afin de pouvoir commencer à fouiner dans votre vie privée.

Cependant, si vous utilisez un VPN, les choses se compliquent. Au lieu d’obtenir votre adresse IP, il obtiendrait l’adresse IP du serveur VPN à la place.

La police se verrait forcée de demander (si besoin par voie d’assignation) au fournisseur du service VPN de lui remettre toutes les données relatives à cette adresse IP spécifique. Si aucun journal n’est conservé, le fournisseur n’aura rien à lui remettre.

Après des recherches minutieuses et un examen approfondi des politiques de confidentialité VPN, nous avons identifié les cinq meilleurs VPN sans journaux du marché (cliquez ici pour accéder directement aux VPN recommandés). Ce guide vous expliquera également en quoi consistent les journaux VPN, qui les conserve et pourquoi cela vous concerne.

Les trois types de journaux VPN

En termes simples, les journaux VPN sont les données stockées par les fournisseurs VPN concernant l’utilisation de leur service. L’intégralité de la connexion Internet des utilisateurs est acheminée via les serveurs du fournisseur. Les informations disponibles sont donc uniquement limitées par leur utilisation.

Par conséquent, vous avez besoin d’un service VPN digne de confiance. Les informations qu’un fournisseur de VPN peut ou non stocker peuvent généralement être classées en trois catégories :


Les informations de l’utilisateur

Il s’agit d’informations générales sur les utilisateurs, qui incluent généralement certaines, voire toutes les informations mentionnées ci-dessous :

  • Nom d’utilisateur
  • Mot de passe
  • Adresse e-mail
  • Prénom et nom de famille
  • Informations de paiement
  • Historique d’achat
  • Durée d’abonnement restante
  • Adresse du domicile
  • Pays de résidence

À moins de payer le service de façon anonyme avec une crypto-monnaie, votre adresse IP et/ou votre nom d’utilisateur sont généralement associés aux informations de paiement.

Les journaux de connexion

Les journaux de connexion sont les enregistrements de toutes les connexions entrantes et sortantes depuis/vers un serveur VPN. Ces données sont généralement utilisées pour optimiser le service VPN et résoudre les problèmes. Ces journaux se composent généralement des éléments suivants :

  • Une adresse IP entrante (normalement attribuée à votre dispositif par votre FAI)
  • Une adresse IP sortante (attribuée à votre dispositif par le serveur VPN)
  • Un horodatage (la date de début et de fin de votre connexion VPN)
  • Les données transférées (la quantité de données transférées pendant la session d’utilisation)

Les journaux de connexion aident également le fournisseur à exécuter le service VPN, par exemple en fournissant une assistance et un fonctionnement sans faille.

Les journaux d’utilisation VPN

Les fournisseurs de VPN ont généralement accès aux mêmes informations que votre fournisseur de services Internet (FAI) concernant votre utilisation d’Internet.

Dans certains pays, les FAI sont dans l’obligation d’enregistrer votre utilisation d’Internet. Si les fournisseurs VPN enregistraient les mêmes informations, il s’agirait des données suivantes :

  • Listes des sites Web consultés
  • Fichiers téléchargés (nom et taille)
  • Logiciel et protocole utilisés (par exemple Netflix, BitTorrent, Skype, etc.)

Aucun fournisseur VPN réputé ne conserve régulièrement de journaux d’utilisation (du moins, aucun de ceux que nous vous recommandons). Toutefois, bon nombre d’entre eux conservent des journaux de connexion, certains en raison des lois du pays où ils sont basés.

Plusieurs fournisseurs affirment avoir une politique « sans journaux », ce qui signifie qu’ils ne conservent pas de journaux d’utilisation. Cependant, bon nombre d’entre eux conservent les journaux de connexion. Vous devez éviter tout service VPN qui conserve des journaux d’utilisation. La plupart des VNP qui conservent des journaux de connexion sont des VPN gratuits.

TunnelBear, Windscribe et Betternet sont des exemples de fournisseurs de VPN qui prétendent avoir une politique « sans journaux », mais qui conservent des journaux de connexion de base.

Le véritable sens d’une politique « sans journaux »

En termes simples, « sans journaux » signifie que le fournisseur de VPN ne conserve aucun journal. Cela peut être difficile à mettre en œuvre pour un service VPN s’il doit également appliquer des restrictions de temps, de bande passante ou de périphérique, des pratiques courantes chez les VPN gratuits.

L’une des définitions communément acceptées d’une politique « sans journaux » pour les fournisseurs est qu’aucune information susceptible d’être utilisée pour identifier un utilisateur n’est conservée plus de quelques minutes après la fin de la connexion au serveur VPN.

Pourquoi un politique « sans journaux » est-elle importante pour un VPN ?

Il est extrêmement préjudiciable à la réputation d’un fournisseur de VPN de coopérer avec des demandes de remise de données concernant des utilisateurs, telles que des requêtes de la part de la police ou du gouvernement.

Toutefois, bien que le processus visant à obliger un fournisseur à divulguer des informations puisse impliquer un investissement considérable en termes de temps et d’argent, il peut être mené à bien.

Les employés d’un fournisseur de VPN ne sont certainement pas disposés à être arrêtés pour protéger les utilisateurs. Toutefois, si aucune donnée n’est conservée, le fournisseur n’a rien à remettre.

Les données sur votre utilisation sont susceptibles de révéler des informations vous concernant. Même si vous ne visitez aucun site suspect et que vous pensez n’avoir rien à cacher, vos données peuvent être vendues à des tiers à des fins de marketing. Si vous utilisez un service VPN gratuit, vous payez peut-être le fournisseur avec vos informations.

Protéger votre confidentialité grâce à un VPN

Le nombre d’utilisateurs de VPN a régulièrement augmenté au cours de ces dernières années. Selon l’étude la plus récente, près de 25% des internautes ont utilisé un VPN le mois dernier. Cela est dû en partie aux préoccupations croissantes en matière de protection de la confidentialité dans le monde entier. Certains ne souhaitent pas révéler leur localisation, d’autres veulent contourner les restrictions géographiques des plates-formes de streaming telles que Netflix, et d’autres souhaitent simplement bénéficier d’une couche de confidentialité supplémentaire pour une navigation en toute sérénité.

Quel que soit le motif qui vous incite à utiliser VPN, vous devez connaître les bases de la sécurité VPN afin de tirer le meilleur parti de ce que vous payez pour le service.

Bien que le concept de VPN puisse sembler complexe et que la terminologie qui y est associée prête à confusion, il vous suffit de disposer de quelques informations.  Et la politique « sans journaux » est en tête de liste.

La plupart des fournisseurs de VPN s’assurent de mentionner la façon dont tous les journaux de connexion et de trafic de leurs utilisateurs, ainsi que d’autres informations confidentielles, sont supprimés.

Cependant, il n’est pas rare de penser qu’un service VPN est impeccable en matière de protection de la confidentialité, et de découvrir plus tard que sa politique de journalisation n’est pas aussi privée ou stricte qu’elle en avait l’air selon la publicité.

Alors, comment être certain d’obtenir un VPN transparent, à toute épreuve et doté d’une véritable politique sans journaux ?

Les 5 meilleurs VPN sans journaux

 

1NordVPN

NordVPN
  • Ne surveille pas, ne conserve pas et ne partage pas de données
  • Le bouton d’arrêt kill switch évite les fuites IP accidentelles
  • Politique de confidentialité transparente
  • Nombreuses fonctionnalités de sécurité, de streaming et de P2P

La politique de journalisation de NordVPN est très claire, ce qui est une bonne nouvelle pour les internautes les plus soucieux de leur confidentialité. Leur politique de confidentialité stipule que « vos activités lors de l’utilisation des solutions de confidentialité créées par NordVPN.com ne sont pas surveillées, enregistrées, consignées, conservées ou transmises à des tiers ».

Le fait que le fournisseur soit basé à Panama signifie qu’il n’a pas à se conformer à des lois de stockage ou de communication des données. Certes, NordVPN recueille certaines informations sur les utilisateurs, telles que les informations de compte et de paiement, mais cela ne pose aucun problème de confidentialité.

Les utilisateurs peuvent choisir de payer anonymement en crypto-monnaie. Les fonctionnalités optionnelles incluent une adresse IP dédiée, un double VPN et plus pour une couche supplémentaire de sécurité.

Obtenez-le dès maintenant

 

2ExpressVPN

ExpressVPN
  • Ne conserve pas de journaux
  • Nombreuses fonctionnalités de sécurité premium
  • Accepte les paiements en Bitcoin
  • Extrêmement rapide

ExpressVPN est basé dans les îles Vierges britanniques, où il n’y a aucune loi concernant la conservation et la communication des données. Ainsi, le fournisseur de VPN est en mesure d’accorder la priorité à la confidentialité des utilisateurs.

Leur politique de confidentialité est extrêmement détaillée et complète, et stipule clairement qu’ « aucun journal confidentiel n’est conservé dans son système ».

En 2017, la Turquie a tenté d’exhorter le fournisseur à remette les informations des utilisateurs dans le cadre d’une enquête. Toutefois, ExpressVPN n’a pas été en mesure d’obtempérer étant donné qu’il ne conserve aucun journal d’adresse, d’historique de navigation, de données de trafic ou de requêtes DNS.

ExpressVPN est également le VPN le plus rapide actuellement disponible, et offre des fonctionnalités de sécurité telles que la protection contre les fuites DNS, un bouton d’arrêt kill switch et le tunneling partagé (« split tunneling », entre autres.

Essayez-le sans risque dès maintenant

 

3CyberGhost

CyberGhost
  • Pas de journaux de trafic ou de connexion
  • Politique de confidentialité complète et détaillée
  • Prise en charge P2P, bien que la vitesse ne soit pas optimale
  • Interface soignée

CyberGhost est basé en Roumanie, un pays réputé pour ses efforts en matière protection de la confidentialité, ce qui permet au fournisseur de VPN d’adhérer à une politique stricte « sans journaux ».

Un cryptage très fort est utilisé et les utilisateurs peuvent bénéficier de cinq connexions simultanées avec les serveurs VPN. CyberGhost garantit des sessions d’utilisation pratiques et confidentielles.

Essayez-le sans risque dès maintenant

 

4IPVanish

IPVanish
  • Véritable politique de confidentialité sans journaux
  • Bouton d’arrêt kill switch inclus
  • Prise en charge P2P
  • Cryptage 256-AES

En juin 2016, les autorités américaines ont exhorté IPVanish à fournir des informations sur un suspect dans le cadre d’une affaire hautement médiatisée, et il semble que la société basée aux États-Unis se soit soumise à la demande du gouvernement. Depuis, IPVanish a été vendu à une entreprise appelée StackPath, et le nouveau PDG a déclaré publiquement à plusieurs endroits, y compris sur Reddit, qu’il « protègerait le droit à la confidentialité des individus jusqu’à son dernier souffle », quel que soit l’organisme exigeant des informations sur les utilisateurs.

Obtenez-le dès maintenant

 

5Private VPN

  • Protection contre les fuites DNS
  • Politique sans journaux
  • 6 connexions simultanées
  • Excellentes applications mobiles

Private VPN est basé en Suisse et compte plus de 80 serveurs dans 52 pays. Le service VPN fournit à la fois un bouton d’arrêt kill switch par application et un système kill switch basé sur un pare-feu, ainsi qu’une protection complète contre les fuites DNS.

Obtenez-le dès maintenant

Conclusion

Afin de garantir que votre confidentialité reste intacte, utilisez un service VPN doté d’une véritable politique « sans journaux ». Une politique sans journaux devrait être essentielle pour tout fournisseur de VPN que vous envisagez.

Brittany Hall
Brittany est une experte en sécurité expérimentée, et s'intéresse de près à tout ce qui touche à la technologie. Elle croit dur comme fer au droit à la confidentialité et à la sécurité en ligne.