10 façons d’améliorer vos vitesses Internet grâce à un VPN

Published by Gray Williams on novembre 01, 2018

Lorsque vous êtes connecté à un VPN, il est normal que votre vitesse Internet ralentisse. En effet, vos données doivent passer par un tunnel VPN sécurisé et cela prend un peu plus de temps. Cela ne signifie pas que vous devez vous accommoder de vitesses lentes, comme à l’époque d’Internet via ligne téléphonique.

Si votre connexion Internet est lente, essayez ces 10 conseils avant de maudire votre VPN. Nous sommes pratiquement certains que vous parviendrez à résoudre les ralentissements les plus courants associés aux VPN. Dans le cas contraire, nous vous proposons certaines techniques plus avancées en fin d’article.

Résoudre les problèmes de connexion Internet lente lors de l’utilisation d’un VPN

1-Redémarrez votre dispositif

Quelle est la première solution à tout problème informatique ? Redémarrer le dispositif !

Il n’est pas rare que votre système ralentisse dû à l’exploitation d’un trop grand nombre de ressources ou à un manque de mémoire. Parfois, un rapide redémarrage suffit pour booster la vitesse.

2-Changez vos serveurs

En sélectionnant un serveur plus proche de vous, vous pouvez accélérer la connexion. Généralement, ce changement entraîne une augmentation de la performance.

Changer de serveur vous permet également d’éviter les problèmes de congestion sur la connexion en question. Parcourez la liste des serveurs proposés par votre fournisseur et essayez d’en trouver un plus proche de vous.

3-Changez le port/protocole VPN

Les logiciels VPN utilisent un numéro de port spécifique pour se connecter aux serveurs (soit 443). Ils utilisent également un protocole particulier comme TCP ou UDP.

Parfois, les réseaux restreignent les vitesses de certains protocoles ou ports. Vous pouvez les modifier jusqu’à identifier une combinaison rapide pour votre logiciel.

4-Changez pour une connexion filaire

Il est possible que le ralentissement soit dû à votre connexion Internet sans fil. Cela se produit car elle utilise un canal partagé qui transmet des données entre de nombreux dispositifs, ce qui augmente la latence et ralentit vos vitesses.

Si vous n’avez pas besoin d’être mobile, une connexion filaire est toujours préférable. Ces dernières offrent des vitesses plus élevées et constituent la meilleure option lors de l’utilisation d’un VPN.

5-Changez de périphérique

Certains périphériques ne sont pas en mesure de supporter une connexion Internet haut débit. Les VPN utilisent un cryptage lourd qui requiert une grande quantité de ressources. Certains routeurs, anciens dispositifs Android, NAS ou dispositifs iOS de génération antérieure peuvent en être la cause.

En cas de doute, testez votre connexion VPN sur un autre périphérique. Vous risquez d’être surpris.

6-Redémarrez votre modem et routeur

Votre modem et routeur ont tendance à ralentir avec le temps, la plupart du temps à cause des fuites de mémoire. Un simple redémarrage est généralement suffisant pour booster la vitesse.

Si la vitesse de votre modem et de votre routeur est optimale, ce sera également le cas de votre connexion VPN.

7-Essayez IKEv2 (IPSec)

Parfois, la connexion OpenVPN est limitée ou restreinte. En utilisant un IKEv2, votre connexion sera peut-être plus rapide.

8-Envisagez de désactiver vos logiciels de sécurité

Nous ne vous conseillons pas de suivre cette voie à long terme, mais cela peut se révéler utile pour diagnostiquer le problème. Les logiciels antivirus et pare-feu sont connus pour ralentir le trafic VPN car ils analysent et filtrent les paquets sortants.

Désactivez temporairement le logiciel et observez les résultats. Si le logiciel est la cause du ralentissement de vos vitesses, vous pouvez envisager d’autres options.

9-Contactez votre fournisseur d’accès à Internet

Si vous avez effectué les modifications nécessaires mais que vous rencontrez encore des problèmes, cela peut être dû à votre fournisseur d’accès à Internet. Utilisez le VPN depuis une autre localisation, par exemple un café ou le domicile de votre voisin. Mesurez la vitesse de cette nouvelle connexion et contactez votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) si nécessaire.

10-Choisissez le bon VPN

Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de choisir le meilleur VPN pour vous. L’utilisation d’un VPN gratuit n’est pas la solution idéale si la rapidité vous importe. Les VPN gratuits peuvent ralentir votre connexion encore plus que les VPN payants.

Il est crucial d’opter pour un VPN réputé pour sa qualité haut débit si vous recherchez des vitesses rapides. Il est également conseillé de chercher un VPN avec une vaste sélection de localisations de serveurs, afin d’avoir le choix. Vous trouverez ci-dessous une liste des VPN les plus recommandés et certaines de leurs fonctionnalités :

1. ExpressVPN

  • L’un des services les plus complets et rapides disponibles en ligne.
  • 1 500 serveurs dans le monde entier.
  • Politiques de confidentialité solides.
  • Garantie 30 jours satisfait ou remboursé.

Essayez-le sans risque dès maintenant

2. NordVPN

  • Excellentes vitesses.
  • Possibilité de connecter jusqu’à 6 dispositifs.
  • Protection contre les fuites DNS.
  • Garantie 30 jours satisfait ou remboursé.

Obtenez-le dès maintenant

3. Private VPN

  • Politique sans journaux stricte.
  • Vitesses de connexion rapides.
  • 6 dispositifs connectés à la fois.
  • Garantie 30 jours satisfait ou remboursé.

Obtenez-le dès maintenant

Autres options avancées

Si vous avez suivi toutes les étapes indiquées précédemment et que vous ne constatez aucune amélioration, voici quelques solutions supplémentaires à essayer.

Localisez la congestion du réseau en exécutant un « traceroute » (ou tracert) afin de déterminer la cause du retard de trafic. Il vous suffit d’effectuer un « traceroute » vers votre hôte tout en utilisant le VPN, puis de renouveler la procédure sans VPN.

Vous pouvez également envisager de contourner le DNS en utilisant un serveur DNS tiers à la place. L’utilisation des serveurs DNS des VPN évite les fuites de confidentialité, mais vous pouvez les remplacer afin de déterminer si les serveurs DNS en question sont à l’origine des problèmes.

Enfin, vous pouvez essayer d’ajuster le MTU. Il est important d’effectuer des recherches pour déterminer le MTU adapté au réseau que vous utilisez. Si vous décidez d’en changer, n’oubliez pas que vous devrez probablement le modifier à nouveau lorsque vous vous connecterez à partir d’un autre système.

Pourquoi un VPN est-il susceptible de réduire la vitesse ?

Internet consiste en un réseau dynamique qui achemine les paquets de données entre les dispositifs du monde entier. Lorsque le routage échoue, certaines routes deviennent indisponibles. Le trafic est alors redirigé ou dévié par un autre moyen.

Considérez ce processus comme une autoroute. Vous roulez à grande vitesse, lorsqu’un accident se produit. Cela vous oblige à vous arrêter et trouver un autre itinéraire pour rejoindre votre destination. Cet accident vous affecte non seulement vous, mais également des centaines d’autres automobilistes, ce qui augmente la congestion sur ces itinéraires alternatifs.

Ce scénario d’accident de voiture est exactement ce qui arrive aux utilisateurs connectés à Internet. Sur Internet, les problèmes de vitesse sont généralement temporaires et se produisent uniquement lors du réacheminement. La plupart du temps, ces problèmes de vitesse sont résolus de façon rapide et automatique à mesure que le trafic est optimisé.

En réalité, la rapidité de votre connexion VPN dépend de la vitesse de votre connexion Internet. En effet, la vitesse de votre connexion VPN ne peut pas surpasser celle de votre connexion Internet. Lorsque vous utilisez un VPN, vous pouvez vous attendre à un léger ralentissement dû au réacheminement du trafic VPN et au chiffrement des données que vous envoyez. Cela dit, l’impact des mesures adoptées afin de garantir votre confidentialité et sécurité sur votre vitesse Internet devrait être minime.

Vous n’avez pas à sacrifier la vitesse au profit de la sécurité !

Dans l’univers des VPN, les périodes de ralentissement ne sont pas rares. Tout le monde sait qu’un VPN est susceptible de ralentir la connexion, mais vous disposez désormais des outils et informations nécessaires pour améliorer votre vitesse !

Suivez les étapes expliquées précédemment et augmentez la vitesse de votre connexion. Avec un service VPN adapté, une configuration réseau de haute qualité et un équipement actualisé, vous pourriez même ne remarquer aucune différence de débit entre votre connexion habituelle et votre connexion VPN.

Gray Williams
Gray Williams est ingénieur en données et en communication, ainsi qu'un rédacteur et éditeur de contenu sur de multiples plateformes, qui s'intéresse de près à la cyber-sécurité. Il travaille avec les VPN et autres outils de confidentialité sur le net depuis de nombreuses années.