Les 100 plus gros échecs technologiques depuis 2011

Published by Valentine Milner on mars 10, 2019

Quand Google a annoncé qu’il allait enfin se débarrasser de Google Plus, sa tentative ratée de rivaliser avec Facebook, ça nous a fait réfléchir, et penser aux plus gros échecs technologiques de ces dernières années.

technologyOui, nous avons vu certains produits, certaines entreprises et technologies se « foirer » complètement.

Nous allons vous montrer tous les gros ratages technologiques de l’histoire récente dans l’ordre, classés par inutilité. Allez voir !

Les plus grosses déceptions en matière de smartphones !

Les smartphones sont devenus l’un des gadgets les plus populaires au monde. Nous adorons les utiliser parce qu’ils fournissent des tas de fonctionnalités. Malheureusement, ils ont aussi connu un vivier d’échecs technologiques durant la dernière décennie. Vous trouverez ci-dessous les cas les plus sérieux :

1 Le smartphone de Windows

Windows PhoneLe mobile Windows 10 de Microsoft a réussi à « survivre » quelques années avant d’être retiré du marché en 2017. Si la plateforme mobile de Windows reste une bonne idée et que quelques aspects de Lumia fonctionnaient pas mal, l’entreprise n’a pas réussi à attirer les utilisateurs iOS et Android.

Furthermore, little to no support from mobile app developers and the consistent lack of exciting features made sure that the mobile industry market was an area that Microsoft was not going to conquer. That’s why in July, 3 years after the introduction of Windows 8, the company finally dropped its support for their windows phone version.

2 Blackberry Storm

Blackberry StormAprès l’arrivée de l’iPhone, le leader de l’industrie du smartphone de l’époque, Blackberry, a rejeté l’idée de l’écran tactile. Pourquoi ? Il pensait que les utilisateurs voudraient toujours utiliser un clavier. Donc, quand les gens ont commencé à acheter des appareils iPhones et Android, Blackberry a lancé un téléphone qui avait à la fois un écran tactile et un clavier. Il l’a appelé Blackberry Storm.

Toutefois, malgré un nom aussi intrigant, ce système étrange s’est lamentablement planté. L’entreprise a dû remplacer quasiment 1 million d’appareils vendus, et leurs pertes se sont approchées des 500 millions de dollars. Ses parts de marché ont continué à baisser, et ils ont fini par arrêter la production de ces téléphones !

3 Amazons Fire Phone

Amazons Fire PhoneAprès le succès de ses tablettes Kindle Fire, Amazon a pensé pouvoir répliquer une telle croissance en introduisant le Fire Phone. Toutefois, tout comme le Windows phone, il n’a pas réussi à impressionner les utilisateurs de mobile, déjà très satisfaits des modèles Android et iPhone. Amazon a essayé de résoudre le problème en écrasant les prix, mais ça n’a pas marché non plus. Ils ont fini par abandonner ces appareils en 2015 après une série de pertes financières.

4 Samsung’s Galaxy Note 7

Samsung’s Galaxy Note 7Quand on parle de Smartphones, difficile de ne pas mentionner le plus bel échec technologique de ces dernières années. Ils ont d’abord été bien reçus, mais ont ensuite commencé à exploser à cause de mauvaises batteries.

Samsung a dû rappeler des millions d’appareils et plus tard, annuler l’intégralité du programme phare. Toutefois, malgré ce gros pas en arrière, la demande pour le tout nouveau Galaxy S8 est très forte, ce qui prouve que la marque n’a pas trop souffert du scandale du S7.

Les échecs cuisants des systèmes d’exploitation

Ces dernières années, nous avons utilisé de nombreux systèmes d’exploitation. Si certains d’entre eux nous ont permis de travailler de manière efficace, d’autres nous ont grandement déçus. Voici les versions les plus lentes, moches, inutiles, pleines de bugs et tout simplement affreuses.

5 Windows Vista

Windows VistaVoici le dernier flop de Windows. Si ce fut le premier système d’exploitation à lancer l’interface utilisateur sur ordi que Windows utilise encore, il est devenu extrêmement lent et connaît de gros problèmes de compatibilité matérielle. Tous ces problèmes ont poussé de nombreuses personnes à repasser à Windows XP puis à Windows 7 (une fois qu’il a été lancé).

6 Windows ME

Windows MEAprès la sortie de Windows 2000, Microsoft a ressenti le besoin sortir la version Windows ME plus tard dans l’année. Malheureusement, cette version a fini par être instable, lente et pleine de bugs. La situation était si critique que l’entreprise ne l’a vendu que pendant un an avant de la faire disparaître.

7 JavaOS

JavaOSIBM et Sun se sont associés pour créer le système d’exploitation Java pour systèmes intégrés. Dès le départ, c’était une mauvaise idée. Parmi les nombreux défauts de ce système d’exploitation, son langage lent, et il a fini par être arrêté après trois ans seulement. Malgré cela, les développeurs open-source ont continué son développement et ont fini par sortir des systèmes basés sur Java comme JX et Jnode.

Les plus gros flops des réseaux sociaux

Une grande majorité des gens adore utiliser les réseaux sociaux, surtout ceux qui ont moins de 35 ans. Qu’il s’agisse de Twitter, Facebook, ou Snapchat, il semblerait que nous ne pouvons plus nous en passer. Toutefois, certains d’entre eux ont lamentablement échoué à attirer ou garder assez d’utilisateurs pour en faire une option viable sur le long terme.

8 MySpace

MySpaceDe 2005 à 2008, Myspace était le plus gros réseau social au monde. Plusieurs facteurs ont contribué à sa chute, comme l’avènement de Facebook en tant que roi du réseau social.

MySpace a tenté un retour en 2010, mais ça n’a pas suffi à cet ancien numéro 1. L’entreprise n’est pas parvenue à croître en même temps que ses utilisateurs, et le site a vite eu un air défraîchi, sans proposer les fonctionnalités et la facilité d’utilisation offertes par Facebook.

9 Google Plus

Google PlusMySpace a tenté un retour en 2010, mais ça n’a pas suffi à cet ancien numéro 1. L’entreprise n’est pas parvenue à croître en même temps que ses utilisateurs, et le site a vite eu un air défraîchi, sans proposer les fonctionnalités et la facilité d’utilisation offertes par Facebook.

Tout d’abord, cet échec provient du fait que les gens étaient déjà accros à certains réseaux sociaux. De plus, même s’il s’agissait d’une meilleure version de Facebook, les utilisateurs étaient ajoutés à des évènements juste parce qu’ils avaient mentionné un certain sujet. C’était plutôt pénible, voire même perturbant pour ceux qui avaient l’habitude de réseaux sociaux plus simples.

Les échecs d’appareils intelligents les plus connus

Les appareils « intelligents » sont supposés nous faciliter la vie. La plupart d’entre eux sont développés pour nous aider à faire les choses de manière rapide et efficace. Toutefois, si certains d’entre eux sont très impressionnants, d’autres n’ont jamais été à la hauteur des attentes. Ils incluent :

10 HD DVDs

HD DVDEn 2002, NEC et Toshiba ont créé les HD DVD, modèle amélioré et à haute capacité du simple DVD. Le seul problème, c’est qu’au même moment, Sony a créé le Blu-Ray, en partenariat avec d’autres entreprises électroniques leaders. Ces appareils sont devenus les plus gros concurrents des HD DVD.

Sony possède déjà ses propres studios de films et une large gamme de partenariats dans les médias. Il a donc pu convaincre les autres studios majeurs de créer leurs films sur Blu-Ray. En 2008, les entreprises ne soutenaient déjà plus les HD DVDs, et la chute de Toshiba a causé plus d’un milliard de dollars de pertes.

11 Google Glass

Google GlassEn 2013, Google a lancé ses lunettes avec le programme limité « Explorer ». L’année suivante, l’entreprise a ouvert son offre au public. Si le prix initial était bien trop élevé, Google prévoyait de le baisser pour son lancement commercial.

La majorité des enthousiastes de la technologie ont considéré ce produit comme le plus gros succès futur dans le monde informatique. Malheureusement, Google n’a pas pensé à tenir compte des implications en matière de confidentialité qui découlent quand on installe une caméra sur le visage des utilisateurs.

Les entreprises ont banni cette technologie de tous leurs établissements, et les clients n’ont pas vraiment aimé son apparence étrange et son prix exorbitant. Google a abandonné les Glass en 2015, mais a promis de sortir une version nouvelle génération dans un futur proche !

Apple Tech et ses ratages qui ont choqué le monde

12 Apple 111

Cet ordinateur était si mauvais qu’Apple a dû remplacer les 14 000 unités après des plaintes des utilisateurs concernant ses performances.

13 Apple Lisa

L’entreprise a sorti Apple Lisa pour remplacer le médiocre Apple 111, mais a un prix trop cher, à une époque où Macintosh et les PC IBM étaient plus abordables.

14 Apple Newton

Cet appareil Apple était plus que prometteur, mais ses fonctionnalités mauvaises et ses prix exorbitants n’ont pas aidé sa popularité à croître.

15 Pippin

Cet ordinateur/console de jeu est sorti à une époque où Apple connaissait une mauvaise période créative et financière. Il était cher et problématique malgré des fonctionnalités des plus innovantes.

16 Copland

Le développement de Copland était très irrégulier, et sa rétrocompatibilité ne fonctionnait pas bien, en plus de tests initiaux médiocres.

17 Apple USB Mouse

Si cet appareil était plutôt stylé, il était difficile à prendre en main, avec un bouton vague, et personne ne parvenait à savoir dans quelle direction il pointait.

18 Power Mac G4 Cube

Voici un autre produit Apple bien trop cher pour les consommateurs, avec en plus de gros problèmes de contrôles qualité.

19 iPod Hi-Fi

Voici un autre produit qui était prometteur mais qui n’est pas parvenu à satisfaire le public. Des fréquences floues, l’absence de fonctionnalités essentielles comme une radio intégrée, et des prix élevés l’ont poussé à être abandonné un an et demi seulement après sa mise en circulation.

20 Apple TV

Si les gens ont tous une opinion différente des Apple TV, tout le monde se met d’accord pour dire que son espace disque est limité (40 Go seulement) et que son prix a de quoi faire fuir plus d’un client.

21 iCloud

Ce service de cloud a vécu un sérieux revers quand les photos privées de ses utilisateurs ont commencé à circuler en ligne.

Les failles technologiques de 2017

22 les Intox de Twitter

Dans son combat pour rester dans la course avec les autres réseaux sociaux, Twitter s’est mis à répandre des news pleines de haine avec le compte Twitter du Président Trump qui vaut plus de deux milliards sur le marché.

23 Juicero

Cette technologie signée Doug Evans aurait pu être impressionnante, mais ça reste un appareil à jus de fruits très cher qui ne vaut pas le manuel.

24 KnightscopeK5

Ce robot a été conçu pour décourager les criminels avec son gros assortiment de caméras, mais les gens n’avaient pas envie de partager l’espace public avec ces cônes de sécurité de 150 kg.

25 Seeso ne peut pas rivaliser

La tentative de NBCUniversal de rejoindre la révolution du streaming avec plus de deux mille heures de comédies de toutes époques n’a jamais vraiment fonctionné. Malgré les millions en investissements et un abonnement à 4 $ par mois, Seeso a été abandonné moins de deux ans après sa sortie.

26 Oculus Rift VR de Facebook

L’Oculus Rift a été lancé en grande pompe, mais n’a pas réussi à être à la hauteur des attentes. Il est de moins bonne qualité que les autres casques VR dans les mêmes tarifs et les ventes sont mauvaises. Malgré cela, le CEO de Facebook garde espoir que cela change dans les années à venir.

27 Google Tango

Ce logiciel a été un échec à cause de son excès d’ambition et de la compétition féroce de la technologie ARKit d’Apple.

28 Snapchat et ses lunettes

S’il s’agissait probablement de la plus grosse nouveauté dans l’industrie de la technologie, ces lunettes n’ont pas marché, parce qu’on ne pouvait pas s’en servir pour partager directement des publications. Le prix élevé y a joué aussi !

29 GameStopped

Une idée innovante supposée révolutionner le monde du jeu vidéo, abandonnée à cause de problèmes de puissance.

30 Écouteurs wireless Pixel Bud

Ces appareils n’étaient pas confortables et la qualité du son était médiocre.

31 LeEco

Cette entreprise devait faire plier les géants de la Tech comme Netflix, mais des problèmes d’administration ont mené à sa fermeture, et le reste de ses business a essayé de changer ses images de marque sans succès.

32 Essential Phone

Cet appareil a connu un bon départ, mais des gros retards et un incident ayant mené à la divulgation des informations d’utilisateurs appartenant à 70 clients ont contribué à son échec final.

2016 et ses échecs technologiques majeurs

En plus des Galaxy Note 7 de Samsung qui explosent, 2016 a vu d’autres catastrophes technologiques. Elles incluent :

33 Rappel du Washer de Samsung

Tout comme le Galaxy Note 7, le Washer avait lui aussi de gros problèmes de conception, comme les vibrations qui le faisaient tomber en miettes, ce qui pose un gros risque aux utilisateurs.

34 Virgin Media et sa coupure internet totale

Une coupure totale d’internet a touché les utilisateurs de Virgin Media pendant la période des fêtes de 2016, surtout dans le sud de Londres.

35 Amazon Warehouse

Si Amazon nous facilite la vie en nous livrant des produits directement et en un temps record, leurs dépenses annuelles ont grimpé en flèche en 2016 après qu’ils aient dépensé environ 250 milliards pour le « Grand Tour », une émission sur les voitures présentée par les anciens présentateurs de Top Gear.

36 Le partage de données WhatsApp et le fiasco Facebook

Afin de proposer des pubs plus pertinentes, WhatsApp a annoncé s’être associé à Facebook pour partager les données utilisateurs, ce qui a occasionné des problèmes avec l’Union Européenne et l’ICO, fait ensuite nié par Facebook. WhatsApp a depuis été racheté par Facebook pour 19 milliards de dollars.

37 Le GroPro Karma Drone

Deux mois après son lancement, GoPro a dû rappeler ce drone parce que beaucoup d’entre eux n’avait plus de batterie dès le décollage.

38 La fuite de données Equifax

S’il y a bien une entreprise qui doit investir lourdement dans la cyber sécurité, c’est bien un entreprise d’évaluation de crédit. Après avoir manqué à réparer une fuite sur leurs sites web, des hackers ont eu accès aux noms, aux dates de naissances et aux numéros de sécurité sociale de 145 millions d’utilisateurs.

39 Le double piratage de Yahoo !

De 2014 à 2016, Yahoo! A été piraté plusieurs fois, compromettant les informations personnelles de plus de 200 millions d’utilisateurs. Une partie des données a même été vendue par des hackers sur le Dark Web.

40 Les mises à jour de Microsoft Windows 10

À partir de 2016, Microsoft a commencé à imposer ses mises à jour avec des tactiques sournoises, ce qui a rendu beaucoup de gens furieux puisque ces mises à jour abîmaient les ordinateurs, les rendant même parfois HS.

41 L’absence de jacks pour écouteur sur l’iPhone 7

Personne ne sait pourquoi Apple a décidé de lancer un téléphone sans prise jack pour les écouteurs, mais tout le monde a constaté ses faibles ventes.

42 Gawker

Le blog Gawker s’est effondré, principalement à cause d’une sex tape qui a fuité, en plus d’autres problèmes et controverses juridiques.

De sérieux ratés technologiques en 2015

Voici le top des menaces technologiques ayant frappé l’humanité en 2015. Certaines d’entre elles nous ont paru difficiles à croire.

43 Les Hoverboards

Cet appareil était l’un des cadeaux les plus prisés de 2015, mais malheureusement, ses batteries explosives au lithium ont causé sa perte de façon flamboyante.

44 Theranos

Cette technologie supposée faciliter les tests sanguins en n’utilisant que quelques gouttes de sang a été supprimée par l’entreprise après que son efficacité et sa précision aient été remises en cause.

45 Le charbon

Le charbon est une innovation technique qui remonte à la fin du 19ème siècle. Toutefois, en 2015, il fit face à une pression immense à cause de ses émissions de carbone qui causent des changements climatiques catastrophiques.

46 Les embryons humains aux gènes modifiés

Des scientifiques chinois ont essayé de créer des embryons humains avec CRISPR, une méthode de manipulation des gènes, mais le manque de connaissances scientifiques sur le sujet et le fait que personne ne devrait jouer à « Dieu » ont causé à cette tentative de recevoir d’innombrables critiques du public.

47 Les mauvaises innovations de Yahoo

Nous avons déjà vu comment Yahoo a nui à ses utilisateurs en 2016, mais un an avant ça, il a lancé des applis de messageries pleines de failles, et les investisseurs ont dû réclamer des tonnes de réparations.

48 La collection d’enregistrements téléphoniques de la NSA

Que vous soyez soupçonné de crimes ou non, la NSA a pu saisir et stocker vos enregistrements téléphoniques pour résoudre des crimes, mais c’est tout simplement illégal.

Les plus gros soucis technologiques de 2014

2014 a elle aussi été une année pleine de déceptions technologiques. Faisons un peu le tour !

49 L’exosquelette EEG

Le défi ici était de faire en sorte que les signaux du cerveau soient retranscrits par un dispositif EEG. Malheureusement, ces signaux n’étaient pas assez puissants pour conduire un exosquelette.

50 Heartbleed

C’est le nom d’un bug qui touchait les routeurs utilisés par les sites web pour protéger les informations personnelles de leurs utilisateurs. Ce bug a permis à des hackers de voler plus de 4,5 millions de dossiers de patient de l’un des réseaux d’un énorme hôpital.

51 Aereo

Aereo semblait être une grande idée : pour 12 $ par mois, on devait pouvoir regarder des séries télé en streaming issues de diffuseurs américains majeurs directement sur nos tablettes et téléphones, ou les avoir à la demande. Malheureusement, les diffuseurs ont estimé qu’il s’agissait d’une violation des droits d’auteur et la Cour Suprême leur a donné raison.

52 Les cellules STAP

Une équipe de Harvard University et du Japon a prétendu pouvoir transformer des cellules en cellules souche en les trempant dans de l’acide, mais ça s’est avéré être faux.

53 Fitness Gadget par Microsoft

Si à la base, il a été conçu pour s’occuper de votre bien-être, cet appareil était malheureusement bourré de problèmes de conception comme une durée de vie médiocre de la batterie et des associations qui ratent.

54 Les écrans pour iPhone Sapphire

iPhone a engagé les services technologiques avancés de GT pour créer les écrans Sapphire de l’iPhone6 qui devaient être plus endurants, mais ce projet à 1 milliard de dollars a été abandonné après que l’entreprise ne soit pas parvenue à respecter les délais nécessaires.

55 Jelly

Cette appli devait utiliser la géolocalisation, des cartes interactives, des photos et des gens pour répondre à différentes questions mais malheureusement, ça n’a pas marché, et elle a plus tard été transformée en autre chose.

56 Les débuts difficiles d’Uber

Si cette entreprise de déplacement est désormais prospère, ses débuts en 2014 ont été chaotiques, au mieux. Ses déboires incluent des actes de violence de ses chauffeurs, des courses demandées à la concurrence et annulées au dernier moment, et des menaces proférées à l’encontre des dirigeants des plus grosses entreprises rivales.

57 Les entreprises pleines de préjugés racistes et sexistes de la Silicon Valley

À l’endroit où se rassemblent les plus grosses entreprises technologiques comme Facebook, Twitter et Google, on n’engage que de l’homme blanc, seule une petite majorité de gens sont des gens de couleur, d’origine hispanique ou afro-américaine.

Flops technologiques choquants de 2013

Voulez-vous savoir quelles sont les technologies ayant connu les plus gros flops de 2013 ? Voici nos préférées parmi les ratés technologique de cette période.

58 Healthcare.gov

Cette innovation technologique a fait preuve d’un gros manque d’anticipation en ne proposant pas au public de manière d’évaluer les différentes options d’assurance santé. Elle a fini par perdre toute popularité auprès du public.

59 L’échec du téléphone Facebook

Le premier smartphone d’HTC a commencé avec un concept intriguant, mais a fini en véritable désastre, principalement à cause de la compétition ardue qui existe dans l’industrie du téléphone.

60 La mort des flux RSS

Les croissances de Facebook et Twitter ont poussé Google à abandonner son Reader service en Juillet 2013, mais ses utilisateurs n’ont pas beaucoup apprécié.

61 Snowden

Edward Snowden a divulgué des milliers d’informations de la National Security Agency au Washington Post et au Guardian, nous montrant comment les agences technologiques américaines rassemblaient de façon illégale des données privées sur les utilisateurs.

62 Le Surface RT de Microsoft

L’entreprise a introduit ce concept technologique pour améliorer son hybride tablette/PC, en souffrance, ce qui lui a causé des pertes financières d’un milliard de dollars d’inventaire invendu. L’innovation ne s’est pas vraiment déroulée comme prévu.

63 Le lancement du Galaxy S4

Molly Wood a réagi au lancement de cet appareil en l’appelant « Extrêmement sexiste et sourd au contexte culturel » à cause de son casting stéréotypé et ses sketches bidons. Si les ventes ont été favorables, la réputation de l’entreprise en a souffert.

64 Yahoo Mail

Les utilisateurs de ce service de messagerie n’ont pas été ravis de voir que les boîtes de réception se sont soudain transformées en celles de Gmail, tandis que des e-mails disparaissaient mystérieusement.

65 iPhone 7

Si l’iPhone 7 avait des fonctionnalités incroyables et un look dément, il était bourré de bugs, de lags et de glitchs.

66 Sabre

Ce système de réservation en ligne pour voyages a causé de nombreux retards de vols et d’annulations à des millions de passagers, et le pire, c’est que c’était pendant la saison des fêtes.

67 Problèmes chez Walmart

Quand les clients de Walmart ont vu en Octobre que des ordinateurs à 500 dollars étaient vendus à 8.99 dollars, ils ont décidé d’en acheter autant que possible. Toutefois, il s’agissait juste d’un bug informatique.

Les pires innovations technologiques de 2012

Si pas mal de gens pensaient que la fin du monde était pour 2012, c’est quand même l’industrie technologique qui a vécu les pires échecs. Ils incluent :

68 Apple Maps

Cette appli avait l’air très prometteur, mais de nombreux utilisateurs ont découvert le manque d’efficacité de l’appli quand, par exemple, ils se sont rendu compte que le Washington Monument apparaissait…sous l’eau.

69 L’IPO de Facebook

L’introduction en bourse de l’entreprise a fait tout un foin, mais en Septembre 2012, l’action était passée sous les 18 dollars.

70 Airtime

Même s’il a été créé par ceux qui ont aidé à développer Facebook, cet outil de chat sur le web connaissait de nombreux crashs.

71 Online Coupons

Une mauvaise boîte de réception, des offres inutiles et de mauvais retours sur investissement font partie des raisons qui ont causé tant de pertes à cette entreprise. Elle a même dû licencier près de 400 employés.

72 Nexus Q

Autre idée fantastique de Google, qui encore une fois n’est pas parvenue à intriguer le public, qui ne savait pas vraiment de quoi il s’agissait.

73 Les effets du Stop Online Piracy Act (loi américaine contre le piratage)

Cette loi a été soumise par des membres du Congrès qui souhaitaient faire cesser les piratages en ligne en fermant les sites qui vendaient illégalement films et musique, mais des sites de création de contenu comme Facebook, Reddit, et Google ont cessé leurs activités en Janvier 2012 pour s’y opposer.

74 Applications de découverte sociale

Ces applis devaient rassembler les gens ayant des intérêts similaires, mais de nombreux utilisateurs les ont trouvées perturbantes, surtout les femmes.

75 Color

Cette application fut créée pour aider les gens à partager des photos avec leurs proches, mais ses utilisateurs avaient du mal à trouver à qui les partager.

76 Zynga

Ce créateur de nombreux jeux sociaux a annoncé devoir licencier presque 5 % de ses employés en 2012 et a fini par fermer ses studios de Boston, d’Angleterre et du Japon.

15 grosses déceptions technologiques en 2011

Nos ratages technologiques de 2011 concernent des produits et des fonctionnalités pourries, entre novembre 2010 et décembre 2011. Jetez-y un œil !

77 The Daily

Encore une innovation qui a souffert de son succès. Journal réservé aux iPads qui devait représenter le futur du secteur technologique, mais qui n’a jamais abouti à rien.

78 L’appli mobile pour iPhone de Gmail

Google a sorti une appli pourrie, pleine de bugs, et a dû finir par la lâcher.

79 L’ordi-smartphone Motorola Atrix

Considéré trop en avance pour l’époque, ce téléphone Android a été conçu pour avoir la puissance d’un ordinateur, mais a connu un échec retentissant.

80 Le Palm Veer

Ce téléphone tactile appelé Veer était bien trop petit pour satisfaire les enthousiastes du mobile.

81 Les offres Facebook

Facebook pensait pouvoir rivaliser avec LivingSocial et Groupon et proposer des offres, mais a fini par lâcher l’affaire après une série de très mauvaises ventes.

82 Jawbone Up

Un gadget qui peut vous indiquer votre statut santé complet, ça sonne bien, non ? Le seul problème, c’est qu’il était extrêmement fragile et se cassait bien trop facilement.

83 Les Chromebooks de Google

Une application légère basée sur web beaucoup trop chère et pas assez efficace.

84 Twitter et son #dickbar

Twitter a tenté d’imposer des sujets pourris à ses utilisateurs sur l’infâme #dickbar, et ça a été très mal reçu. Ce projet a été très vite abandonné !

85 Les e-mails Facebook

Ce service n’a pas révolutionné le monde de la messagerie et faisait à peine ce qu’il était supposé faire. Depuis, on n’en a pas tellement entendu parler.

86 Le Xoom de Motorola

Encore une tablette ratée qui ne s’est pas bien vendue malgré une promo effrénée et des hautes attentes de la part de Motorola et Google.

87 Le TouchPad d’Hp

Il est intéressant de noter que cet appareil n’a passé que sept semaines sur le marché avant qu’HP n’arrête de la produire.

88 Netflix et son Qwikster

Quand Netflix a décidé de proposer des services de location de DVD avec Qwikster, l’idée a été tournée au ridicule, poussant l’entreprise à abandonner le projet.

89 Le PlayBook de BlackBerry

Ce fut le plus gros flop de 2011, et BlackBerry n’est tout simplement pas parvenu à rivaliser avec Amazon, Android et Apple.

Les VPN ratés à éviter !

Nous allons terminer cette liste avec un coup d’œil sur les pires VPN. Ils sont conçus pour préserver votre confidentialité afin que vous puissiez accéder à des sites restreints en changeant ou en masquant votre adresse IP. Ils permettent aussi de maintenir vos activités en ligne confidentielles, mais malheureusement, certains échouent de façon significative. Les voilà :

90 Hola

Ce VPN transforme les PC de la plupart de ses utilisateurs en nœuds de sortie et vend la bande passante à des tiers.

91 HotSpot Shield

Ce logiciel intercepte et redirige le trafic vers ses sites partenaires, surtout des entreprises publicitaires.

92 Le VPN Onavo de Facebook

Ce logiciel collecte vos données de trafic pour booster des produits et services Facebook ainsi que pour créer une meilleure expérience utilisateur.

93 Le VPN gratuit d’Opera

Il ne s’agit pas d’un VPN classique mais d’un proxy web qui collecte les données et les divulgue à des tiers.

94 VPNSecure

Les fuites DNS et les fuites d’IP sont monnaie courante avec VPNSecure. Donc, si vous voulez une confidentialité totale, évitez-le comme la peste.

95 Zenmate

Après avoir mené des tests extensifs, nous avons découvert que ce VPN peut occasionner des fuites d’IP et n’essaie pas de résoudre le problème au plus vite.

96 SuperVPN

Ce VPN est le VPN le plus infesté de malwares qu’on ait rencontré. Nous y avons d’ailleurs trouvé au moins 13 cas de malware, comme des chevaux de Troie.

97 Betternet

Le code de ce VPN contient 14 bibliothèques de suivi de tierces parties, et déclare même dans ses conditions générales avoir le droit de vendre toutes les informations de logs de ses utilisateurs.

98 HatVPN

Le code de ce VPN contient 14 bibliothèques de suivi de tierces parties, et déclare même dans ses conditions générales avoir le droit de vendre toutes les informations de logs de ses utilisateurs.

99 Le One Click VPN

C’est la dernière mauvaise invention de notre longue liste, puisqu’il crypte à peine le trafic utilisateur et contient des tas de virus. C’est tout simplement un très mauvais outil de sécurité.

100 Cross VPN

Ce VPN propose généreusement plus de 11 cas de malware dans son système de code, tout particulièrement des chevaux de Troie.

Conclusion

C’était les appareils et les logiciels à éviter, parce qu’ils risquent tous de vous décevoir à un moment ou un autre. Si certains d’entre eux ont progressivement amélioré leurs services, ils restent peu fiables et pas assez efficaces.

Si vous en avez déjà utilisé certains, nous sommes désolés que vous ayez eu à subir ça. Avec un peu d’espoir, les années à venir nous feront découvrir des innovations qui réussiront à séduire le public grâce à leurs performances, leur durabilité et leur efficacité.

Valentine Milner
Valentine Milner est une experte en rédaction de contenus, extrêmement calée en cyber-sécurité. Elle a commencé par travailler pour une entreprise privée, avant de se lancer par elle-même.